Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un soir noir trés noir plein

par Christiane Mutshimuana 22 Octobre 2016, 16:01

Fallait pas faire un son ..rien ajouter ;la soirée était électrique pourtant c était quelques heures à la Marco Ferreri .De la grande bouffe ;de la consommation excès ,excès comme c était du fuck tout la morale des bourges .Faut à fond trouver le vrai sens des choses qui foute la vie en l air .Pas comme on le dit dans les journaux ,que ce serait la faute à la paresse des jeunes qui seraient nés feignants par je ne sais quel nouveau médicament peut être que les mères auraient avalés parce qu elles étaient hippies ou punk no futur ,non.C était la chanson de ces soirs là ,surtout celle de Sacha ,la fille qui venait depuis quelques mois chercher sa marchandise chez mon fils ,voilà ce que j ai dit a Langey ,c était bien sur pour que ton Mac loye NE fasse pas de carton sur mon commerce ,j ai tout fait pour que mes clients soient discrets et donc fallait trier sur le volet et avoir de la bonne marchandise .Ce qui a été le cas,c est bien pour ça que j ai pu fidéliser tout le monde presque comme dans une pharmacie mais ce qui a été difficile .C est surtout que ce jour la il y avait le journaliste et le musicien puis il n avait pas assez d argent pour tout le monde ce jour la le journaliste ,tu comprends schwartz ..Bon chez moi ,c était la règle...j aimais bien le côté grand seigneur de ce journaliste un peu Delon un peu Belmondo aussi grand avocat téméraire  ,tu vois moi j avais rencontré l homme au bistrot en face du tribunal justement le jour ou j étais allé trainer pour voir qui dira quoi le jour ou cette mère tuant son fils héroïnomane parce qu il lui faisait peur ,passe en jugement.Je t avoue qu a l époque ,ça disait partout que si ton gosse s adonne a des agapes interdites par le chef de camps ,il est normal de l abattre comme s il était traitre a la garnison .On le jette hors de la cité,il doit être banni ou excommunié tu le sais Schwartz ,on en a souvent parlé .C est pour ça que j ai fait mon Don Quichotte abbé Pierre.J ai créé un genre centre de plaisirs ou ils auraient ce qu il cherche a bonne qualité bon marché .Tout glissait c est ce que j ai dit à Langey j avais une clientèle de bon voisinage ..des gens qui veillaient à ce que tout reste discret...Fallait pas un son quand t arrivais chez le vieux du bac en plus comme j habitais prés du lac en cas d accident tu prends la barque et tu amènes l esprit des joyeux vers les berges des paradis après tout c est ce qu ils cherchent à ne pas quitter quand ils viennent chez moi ,non ...Donc ,ce soir la je m étais défait à grande peine d un père d une petite qui s envoyait le serveur d un bar de buveurs de bière ,mateur de filles de chômeur .Comme je te le disais à notre dernière biture ,ces gosses la sont tellement habitués à avoir honte d eux qu il pense la vie ailleurs ..écoute les parler à chaque phrase il y a toujours une vraie vie auquel ils n ont pas droit .Ceux là ,c est comme des chiens qui a peine né ,n ont droit à bouffer qu après avoir appris a presque crever d abord .C est clair que si t apprends a obéir ça et rien d autre ,ou tu choisis oui je vis comme ça ou bien tu te dis non ça ,c est la mort .Dans un cas comme dans l autre t es pas dans le plaisir .Comme je l ai dit a Langey au départ ,le journaliste il était avec ceux qui disait qu il fallait garder de bonnes mœurs et que c était bien que la mère ait tué son fils qu aimait l héroïne que ça ferait un exemple pour faire réfléchir . Ah il était beau parleur et gros buveur Paul alors je l ai invité ,je lui ai fait gouté ma marchandise puis il est devenu plus agréable après j ai trié sur le volet j ai choisi dans le quartier .Comme j ai dit à Langey je ne crois pas qu on doive décider du châtiment de qui ne fait pas comme nous avons décidé .Qui est abominable et qui ne l est pas .Ou alors ,on reste esclave a jamais de ceux qui sauraient comment dominer les autres ..moi je suis sur qu alors on serait moins encore a oser vivre libre si c était vraiment comme ça.Il ne fallait pas faire un son ,Sacha c était l orange pressée du matin ..l inverse d une vie d obligations un rythme si surnaturelle..une sirène suffit de faire jouer les bons personnages ...c était du fuck ,juste conserver une clientèle de bon voisinage et leur laisser croire qu ils sont dans une autre vie et voila que d un coup un de ses fils de grenouille de bénitier veut influencer l opinion et faire respecter ses lois juste définie par des commerçants de faveurs a leur congénères voila schwartz pourquoi j ai du faire taire a ma manière ce judas du peuple ,cet espion du système,cette balance qu étais prête a me livrer a ton collègue Van Loye mais tous les hommes ont droit a être suivant leur conscience et connaissances .ON est pas la colonie les uns des autres ni les insectes nuisibles de nos conscience .C est pour ça que j aimais Sacha ,Sacha la marquise de la queue ..Tu sais que ces gens qu écrivent la vie des autres aime qu on les dise follement désirable fallait un son subtil ,doucereux pour faire fumerie façon hergé le coté comme tout le monde sait de source sure ..quand les choses les mots ,les usages sont tellement montrés et répétés qu on les pense indispensable .Être obéissant c est pouvoir être considéré important pour le bon sens des choses comme il faut tu vois le judas de père de cette gamine de 19 ans que je logeais uisqu il l avait jeté sans un sou a la rue .Non seulement sans un blé mais persuadé que si dans la vie il n y a que obéir a papa ou oublier tout ce que l on sait et foncer vers la mort .Et ça ,ce n était pas moi le coupable Schwartz ,Ne te méprend pas ce n est pas par peur qu il me dénonce que ce soir la alors qu ils étaient tous dans les vapes du dragon .J ai admis a Langey que je savais comment satisfaire le client ,c est bien pour cela que j étais si protégée ,je foutais la paix dans le quartier je crois même que je l assainis .J aimais mon salon de dégustation de drogues .Comme je l ai dit a Langey bien s établir c est du libre arbitre l humanité fonctionne par libre arbitre ,par connaissance.En cela,dans mon salon ,chacun était a sa place non pas aveuglé par leur dépendance comme ils disent dans la presse nous conduisant a mener les choses comme quelques uns le veulent Schwartz et c est pourquoi je te demande encore de m aider car comprends quand Sacha a voulu s occuper du journaliste comme il était coutume même si en lus ce soir la ,elle lui avait dérobé son portefeuille et qu il faisait du grabuge ,voila que le père indigné qu avait chassé son enfant ,arrive avec des gros bras pour arracher sa fille de mes griffes de kidnappeur .Je ne te dis pas le boucan ..j ai 4 bistrots en face de ma maison .Ce soir la ,pour tout le monde ,c est guignol .Faut pas de son que je voulais et voila que c est le carnaval t as le vieux géronte qui se retrouve a crier qu il fait un AVC t as les gros bras qui ne savent plus s ils doivent nous taper dessus ou faire du bouche a bouche ..T a Sacha qui croit que ce sont des gars qu a envoyé son mec qu est en taule qui hurle dans la rue qu elle achète de la dope pour lui et que je peux en avoir par kilos t as les clients du bar qui se font un show gratos en guise de pouce café le journaliste qu est certain que tout le monde le connait qu exige que je lui rende son portefeuille t a le père qui gigote a terre ,sa gamine qui l insulte et le traite de pédophile puis comme le père Noël ,VanLoye est arrive et la,c est la loi et le peuple qui y assiste ...On a eu droit à 3 combis et la fanfare des journalistes ,voila et moi j ai dit que tu savais tout Schwartz parce que t es commissaire ou un genre de chef de loi .Moi je veux remuer l opinion pas donner des leçons...ou si je ne dois pas m obéir je veux que tu m aides a me trouver un avocat plaidant exercice illégal de la médecine ...et même comment je pourrai me faire reconnaitre comme secte et que ce serait alors un droit de religion et de rituel disons plutôt que trafiquant de produits devenant médicamenteux .Comprends moi Schwartz ou les habitudes des gens existent et ça raconte ce que vivent les humains ou alors il faut des fautes et des coupables Schwartz mon ami comment croire au temps,au progrès, a la responsabilité, a l intelligence s il ne faut jamais rien décider par soi même ....Ca ce sont les quetions qui tournent ,tournent avec le son du rale du pere qui expire...

commentaires

Haut de page